SITE DE LA FÉDÉRATION DES CMPP (Centres Médico Psycho Pédagogiques)

Votre chemin : Accueil > Actualités > Archives > Articles 2015 > 10è séminaire interuniversitaire Clinique du Handicap


Naître, grandir, vieillir - Handicap : transitions et remaniements psychiques - 27 et 28 novembre 2015 - Université de Nanterre La Défense

10ÈME SÉMINAIRE INTERUNIVERSITAIRE INTERNATIONAL SUR
LA CLINIQUE DU HANDICAP
SIICHLA

Naitre, grandir, vieillir
Handicap : transitions et remaniements psychiques

Université de Nanterre La Défense

Vendredi 27 et samedi 28 novembre 2015


. Appel à communications
. Appel à posters

Comme les 9 séminaires qui l’ont précédé, le 10ème SIICHLA laissera une large place aux débats, aux ateliers et à la discussion autour de posters. Son objectif est la mise en relation de professionnels du terrain engagés dans la recherche, d’étudiants et d’enseignants-chercheurs.
Le séminaire organise des ateliers spécifiques pour les doctorants qui peuvent exposer et discuter leurs travaux en cours ou achevés concernant la clinique du handicap.
Des chercheurs, des professionnels, des étudiants québécois, italiens, belges, suisses, algériens, marocains, tunisiens, anglais… participent activement au réseau.
Depuis sa création, le séminaire a adopté deux positionnements forts : explorer toutes les étapes de la vie ; travailler à partir d’approches cliniques ayant recours à des disciplines et des théories diverses (psychanalyse, psychologie clinique, anthropologie, philosophie, sociologie, sciences de l’éducation). Ceci en s’intéressant aux travaux qui prennent en compte la complexité des dynamiques intrapsychiques et intersubjectives dans leurs dimensions des plus inconscientes ou plus conscientes, des plus individuels au plus collectives, l’une ne pouvant aller sans l’autre.
Chaque séminaire donne lieu à la publication d’un livre à comité de lecture et un livre en anglais va paraitre chez Karnac en 2015.
Depuis le début, les fondateurs du SIICHLA ont voulu explorer des problématiques fondamentales concernant les théories dans leurs articulations dynamiques avec les pratiques. Ils ont aussi eu à cœur d’accompagner et aussi de précéder des évolutions significatives dans la nature des questionnements sur ce thème.


Argumentaire
du 10ème séminaire du SIICLHA

Naître, grandir, vieillir
Handicap : transitions et remaniements psychiques

Tout humain traverse les étapes de l’existence : foetus, bébé, enfant, adolescent, adulte, personne vieillissante. L’identité est un terreau sur lequel, toute sa vie durant, le sujet doit vivre les modifications de sa vie psychique, de son corps, de ses liens et de sa manière d’être dans le monde. Les situations de handicap, de maladie peuvent influencer le déroulement existentiel de ces seuils de la vie et leurs effets identitaires. L’identité de la personne en situation de handicap se place souvent entre deux, en situation de liminalité, elle est prise dans des processus d’intégration, de normalisation et d’inclusion. Dans ce contexte, il convient de mieux saisir les effets réels et imaginaires de ces transitions sur la personne en situation de handicap et sur la manière dont elle est pensée et entourée. En effet, en raison de l’ontologique dépendance de l’homme à l’autre, à chacun des âges de la vie, les « autres », que ce soient des amis, des membres de la famille ou des professionnels, jouent un rôle crucial pour soutenir ou entraver le déroulement de ces nécessaires évolutions.
Ce 10e SIICLHA permettra de réfléchir à la manière dont sont organisés et vécus ces « passages » sur les plans individuel, familial et sociétal. Il conduira à se demander si la personne en situation de handicap peut bénéficier du pouvoir symbolisant et structurant des rites de passage que chaque société propose, de manière plus ou moins explicite, pour reconnaître, accompagner, favoriser ou entraver les remaniements intrapsychiques et intersubjectifs imposés par le fait que le foetus est destiné à grandir, quoi qu’il arrive.
Comme dans tous les SIICLHA, des spécialistes des différents âges de la vie dialogueront. Leurs débats concernant les résonances entre les processus propres au bébé et à l’adolescent, à la périnatalité, à l’entrée dans l’âge adulte et au vieillissement sont autant de promesses d’un enrichissement mutuel.
Les propositions de communications, d’ateliers et de posters peuvent concerner toutes les étapes de la vie, mais doivent traiter spécifiquement des processus en jeu lorsqu’un sujet en situation de handicap doit faire face à un changement significatif dû aux évolutions corporelles et/ou intrapsychiques, intersubjectives et/ou inhérentes au développement ; liées à des événements et à des conditions de vie singulières, à des contextes traumatiques ou encore à des configurations psychopathologiques…

Dernier délai pour les propositions : 10 mars 2015

Envoi au format Word par mail : seminairehandicap@gmail.com

Vous pouvez présenter :

1) Une communication orale, uniquement sur le thème du séminaire
2) Un poster, uniquement sur le thème du séminaire
3) Une thèse en cours (atelier doctorant qui doit porter sur la thématique du handicap
mais pas forcément précisément sur le thème du séminaire)
4) Un atelier déjà organisé (trois intervenants maximum pour permettre le débat) avec
un argumentaire propre à cet atelier qui doit impérativement être sur la thématique du
séminaire. Il faut, dans ce cas, donner un résumé des trois communications proposées.

Albert Ciccone, professeur (CRPPC), université Lyon 2 ; Marcela Gargiulo, MCF (PCPP), université René-Descartes Sorbonne-Paris-Cité ; Simone Korff-Sausse, MCF (CRPMS), université Denis-Diderot ; Sylvain Missonnier, professeur (PCPP), université René-Descartes Sorbonne-Paris-Cité ; Roger Salbreux, pédopsychiatre (ANECAMSP), Paris ; Régine Scelles, professeur (CLIPSYD), université Paris-Lumières.

FDCMPP - Féférer les Centres Médico-Psycho-Pédagogiques