SITE DE LA FÉDÉRATION DES CMPP (Centres Médico Psycho Pédagogiques)

Votre chemin : Accueil > Actualités > Archives > Articles 2013 > 42èmes Journées de Thérapie Psychomotrice


Pour information : les 42èmes Journées Annuelles de Thérapie Psychomotrice "Groupe et Psychomotricité"

Le Syndicat National d’Union des Psychomotriciens organise
les 42èmes Journées Annuelles de Thérapie Psychomotrice
sur le thème "Groupe et Psychomotricité"
les 10,11 et 12 octobre 2013,
au Centre des Congrès de Saint Etienne.

Selon les indications thérapeutiques de J. De Ajurriaguerra,
les premières approches psychomotrices étaient groupales :
« Notre propos est toujours d’amener l’enfant à supporter le groupage,
donc à réduire au maximum ses difficultés car tout n’est pas fait tant qu’on
n’a pas amené l’enfant à se contrôler en groupe (…) »
Aujourd’hui, le groupe est de nouveau sensiblement présent dans nos pratiques. S’agirait-il
d’un retour aux origines ? Que s’est-il passé entre temps dans la clinique psychomotrice :
qu’a-t-on acquis, perdu, retrouvé… ?
Au fil de cette trajectoire, une question s’impose à nous :
Qu’est-ce qu’un groupe en psychomotricité aujourd’hui ?
Il convient de repérer les différents modèles qui ont nourri et nourrissent encore nos
groupes et d’identifier les concepts théoriques sous-jacents.
Comment s’articulent nos pratiques avec ces éléments fondateurs ? Car si la capacité à
animer des groupes peut apparaître comme une évidence pour nous, psychomotriciens,
ou pour nos partenaires de travail, force est de constater que cette évidence se
heurte souvent à la réalité de la clinique (sidération, excitation, violence, enjeux
institutionnels…).
Comment par ailleurs penser les aménagements (médiation, dispositif, co-thérapie…)
que nous mettons en place ? En quoi soutiennent-ils spécifiquement l’organisation
psychomotrice du sujet ?
Que pouvons-nous repérer ainsi de la particularité des groupes en psychomotricité ?
Comment inviter et soutenir le corps en relation, corps psychomoteur, dans ses
mouvements toniques, posturaux et émotionnels ?
Quelle place pour l’incontournable expérimentation motrice ?
Comment soutenir les objectifs énoncés de socialisation et d’intégration pulsionnelle ?
En quoi l’invitation à l’agir ensemble pourrait-elle favoriser la structuration psychomotrice
 ?
Autant de fils déroulés pour initier ensemble une théorisation spécifique du groupe en
psychomotricité…

Vous trouverez toutes les précisions sur ces journées, le programme et le bulletin d’inscription dans le document joint.

FDCMPP - Féférer les Centres Médico-Psycho-Pédagogiques